L’histoire du yoga en 9 points-clés 🧘‍♀️

Accueil > Blog yoga > Type de yoga > L’histoire du yoga en 9 points-clés 🧘‍♀️
l'hisoitre du yoga

Nous serions bien en peine de prétendre pouvoir résumer l’histoire du yoga dans un seul article de blog, tant elle est ancienne et plurielle. Dans notre pratique du yoga moderne, nous avons tendance à nous focaliser sur l’aspect physique, oubliant parfois l’ancrage spirituel et philosophique ainsi que les textes fondateurs et les sources du yoga. Pourtant, il existe une histoire du yoga riche et complexe qui a évolué en lien avec un monde en mutation constante. Ce n’est pas une pratique unique, c’est une méthode qui a puisé ses sources dans de nombreuses traditions et spiritualités différentes. Alors, on te propose dans cet article 9 informations clés à travers lesquelles tu pourras mieux comprendre les origines du yoga, mais aussi, débunker certains mythes qui persistent autour de l’histoire du yoga 👊

Les 9 infos à connaitre sur l’histoire du yoga 🤓

  1. La signification du mot yoga peut désigner l’union, mais c’est, à l’origine, un but et un moyen d’atteindre la libération.
  2. L’origine du yoga est incertaine, on parle souvent d’une pratique veille de 5000 ans, mais le mot apparaitrait 2e millénaire avant notre ère. Il n’est présenté comme une méthode complète, basée principalement sur des pratiques de méditation, qu’entre le 2e siècle av. J.-C. et le 5ème siècle.
  3. Les textes fondateurs du yoga sont nombreux, les plus connus et importants sont la Bhagavad Gita, les Yoga Sutras et la Hatha Yoga Pradipika.
  4. Les 8 membres du yoga sont issus de la philosophie du yoga dite classique (celle des yoga sutras). Ils sont composés des yamas et niyamas (règles de comportement), de l’asana (la posture), du pranayama (le contrôle du souffle), de pratyahara (le retrait des sens), dharana (la concentration), dhyana (la méditation) et samadhi (l’état de conscience pure).
  5. Les postures du yoga ont pour beaucoup été codifiées et développées à l’époque moderne (même si certaines sont décrites depuis le 15ème siècle), mais leurs noms en sanskrit font référence à des histoires passionnantes autour des divinités hindoues.
  6. Le dieu du yoga est généralement Shiva. C’est le dieu de la destruction et le premier yogi, détenteur de la connaissance suprême et universelle.
  7. On appelle le yoga moderne, les différents types de yoga qui se sont popularisés et diffusés en Occident à partir du milieu du XIXème siècle et du début du XXème siècle. C’est un mélange, entre tradition et modernité, des évolutions des différentes pratiques ancestrales et d’autres plus récentes, comme la culture physique et la gym.
  8. On considère que le père du yoga moderne est le grand maître yogi Krishnamacharya, qui a eu pour élève le fondateur du yoga Iyengar et celui de l’ashtanga yoga. Ils ont ensuite essaimé la pratique du yoga avec leurs méthodes et bienfaits à travers le monde.
  9. Les différentes formes de yoga moderne sont nombreuses désormais. Chaque type de yoga possède ses propres bienfaits et puise ses influences dans différentes philosophies du yoga. Certains sont considérés comme plus traditionnels que d’autres. Tu trouveras une présentation des principaux courants dans cet article.

🧘‍♀️ Quiz Yoga 🧘‍♀️

Quel est ton type de yoga ?

Découvre les styles de yoga qui sont faits pour toi avec ce quiz gratuit et rapide de 6 questions

Histoire du yoga : les origines

1. Quelle est la signification du yoga ? 🤔

Le yoga, c’est l’union ?

Étymologie et origines du yoga sont étroitement liés ! Le terme yoga provient du mot « yuj » qui signifie atteler, unir, mais aussi se concentrer ou encore un sortilège ! Ainsi, l’origine du mot yoga invite souvent à le définir comme l’union, notamment du corps et de l’esprit. Mais cette interprétation est un raccourci un peu trop rapide.

Au temps de l’apparition de textes fondateurs du yoga, comme les célèbres Yoga Sutras de Patanjali, on ne considère pas qu’il y ait une séparation entre le corps et l’esprit. Cette idée relève d’une vision philosophique occidentale, héritée de Platon, mais surtout de Descartes. Dans le contexte de la tradition védique, d’où provient le terme yoga, il ne s’agit pas d’unir le corps et l’esprit. Le yoga est autant décrit comme un état, qu’un moyen d’atteindre cet état. C’est autant un but qu’une pratique, à l’époque bien différente de notre pratique actuelle !

Le yoga et la libération

Le yoga est avant tout un état et un moyen de libération, principalement de la souffrance ainsi que du cycle des renaissances (fondée sur le principe de la réincarnation). La méthode à suivre pour l’atteindre et ce dont on doit se libérer précisément va évoluer selon les traditions. Mais pour la religion védique (ancêtre de l’hindouisme), les Upanishads, le Jaïnisme, le Bouddhisme ou encore l’école dite classique de Patanjali, l’objectif du yoga, c’est la libération.

2. Quelles sont les origines du yoga ? 🕰️

Le yoga, vieux de plus de 5000 ans ?

L’affirmation selon laquelle l’origine du yoga remonte à 5000 ans est très répandue. Elle repose sur la découverte d’un sceau (de Pashupati ou de Mohenjo-Daro) retrouvé sur un site archéologique de la civilisation de l’Indus au nord de l’Inde. Il symboliserait le dieu Shiva dans une posture de yoga. Mais les historiens sont aujourd’hui plus sceptiques quant à cette affirmation : il s’agit effectivement d’une assise, probablement méditative, mais ce sceau ne prouve pas que le yoga existe depuis le 4ᵉ millénaire avant notre ère.

Des débuts du yoga incertains et multiples !

Ce qui est toutefois certain, c’est que le mot yoga apparait pour la première fois en Inde autour de 2000 av. J.-C., dans les Védas. C’est un ensemble d’hymnes, chants et formules rituelles qui auraient été révélés aux hommes par les dieux puis transmis oralement par les prêtres.

Puis, on retrouve le yoga décrit pour la première fois comme pratique (visant à se libérer) dans les Upanishads, textes qui commentent et explicitent les Védas, au 3e siècle avant notre ère. Le yoga comme système méthodique consolidé émerge avec les Yoga Sutras de Patanjali, rédigés entre 200 av. J.-C. et 500 après J.-C.

Principalement constituées de méditation, dès ses origines, de nombreuses formes de yoga, en tant que pratique visant la libération, coexistaient déjà !

3. Quels sont les textes fondateurs du yoga ? 📚

À ce stade, tu l’as déjà compris, l’histoire du yoga est riche et plurielle ! Mais voici 3 textes fondateurs à l’origine de la philosophie du yoga, telle qu’elle nous est parvenue en Occident.

La Bhagavad Gita

La Bhagavad Gita est un chant extrait d’une grande épopée mythique, le Mahâbhârata, racontant l’histoire d’une guerre entre deux familles cousines, équivalent de l’Iliade et l’odyssée pour les hindous. Elle est datée entre le 5ᵉ et le 2ᵉ siècle avant Jésus-Christ et raconte le moment de doute d’Arjuna, grand prince guerrier, face au combat qu’il doit mener contre ses cousins. Son cocher Krishna, qui est l’avatar du dieu Vishnou (dieu du maintien de l’ordre du monde) va alors l’exhorter à reprendre le combat en lui présentant les 3 voies du yoga :

  • le yoga de la connaissance (Jnana yoga),
  • le yoga de la dévotion (bhakti yoga),
  • le yoga de l’action (karma yoga).

La Bhagavad Gita est un texte sacré d’une grande importance dans la pensée religieuse hindouiste et a eu une influence majeure sur de nombreux philosophes et hommes politiques, comme Gandhi.

Les Yoga Sutras de Patanjali

Il s’agit d’un recueil de 195 aphorismes, phrases courtes devant être accompagnées d’un commentaire pour en saisir l’essence. On le date 200 av. J.-C. et 500 après J.-C. C’est le premier texte sanskrit intégralement et entièrement dédié à la description du yoga comme état et comme méthode ! Ce n’est, par contre, pas la discipline physique que l’on connait aujourd’hui, c’est principalement une pratique axée sur des exercices de respiration et la méditation. Le texte décrit notamment le yoga comme un chemin à 8 membres, en sanskrit « ashtanga ».

💡 En ashtanga yoga, on chante un mantra d’ouverture en hommage à Patanjali.

Dans ces 8 membres, il est fait référence à l’asana, qu’on traduit souvent par les postures. Mais il ne s’agit, à l’époque du texte, que de l’assise permettant la méditation, qui est la pratique majeure pour atteindre le Samadhi, état de conscience pure.

La Hatha Yoga Pradipika

C’est un texte plus récent, datant du 15ᵉ siècle et fondateur du Hatha Yoga (le yoga de l’effort en sanskrit). Il ne s’agit pas à proprement parler de la pratique du hatha yoga moderne, mais ce texte présente de nombreuses informations pratiques sur :

  • les asanas, les postures et les règles de vie en société,
  • les exercices de respiration (pranayama) et de purification (shatkarmas kriyas),
  • les mudras (sceaux des mains, mais surtout du corps) et les bandhas (verrous musculaires et énergétiques).

On y trouve également différents éléments sur le corps subtil, hérités de la tradition tantrique : les chakras (centre d’énergie), les nadis (canaux dans le corps via lesquels circule l’énergie vitale) ou encore la kundalini (énergie divine symbolisée par un serpent logé au bas de la colonne vertébrale).

C’est un des premiers textes qui décrit des techniques posturales au-delà de la méditation pure.

Les symboles de l’histoire du yoga

4. Quels sont les 8 piliers du yoga ? 🧘‍♀️

L’école philosophique issue des Yoga Sutras de Patanjali est la plus célèbre et répandue aujourd’hui dans le yoga moderne. Il y décrit un chemin du yoga à 8 membres (ou 8 piliers) permettant d’atteindre une forme d’état de conscience pure. Ce sont :

  • yamas, règles de comportement moral, notamment la non-violence (ahimsa) et la vérité (satya) ;
  • niyamas, règles de comportement personnel, notamment la pureté (saucha) et le contentement (samtosha) ;
  • asana, la posture méditative qui doit être stable (stira) et confortable (sukha) ;
  • pranayama, le contrôle du souffle ;
  • pratyahara, le retrait des sens, conséquence du pranayama et nécessaire aux étapes suivantes ;
  • dharana, un état de concentration totale ;
  • dhyana, un état de méditation ;
  • samadhi, un état de conscience pure.
l'hisoitre du yoga

5. D’où viennent les noms des postures de yoga ? 🤸‍♀️

Les postures de yoga décrites dans les textes n’étaient pas aussi nombreuses que toutes celles que nous déroulons aujourd’hui sur nos tapis de yoga. Aussi, de multiples postures et enchainements sont très récents, comme la salutation au soleil.

Pour autant, beaucoup de nom des postures en sanskrit font référence aux origines du yoga. Il y a notamment de nombreuses histoires du Mahâbhârata ou du Râmâyana (autre épopée mythique) derrière le nom des postures de l’aigle (garudasana), du grand écart (hanumanasana), du chien tête en bas, ou encore du cobra.

Ainsi, les noms de postures de yoga font référence à des divinités hindoues. On te propose de les découvrir pour donner un autre sens à ta pratique dans notre programme sur les mythologies hindoues.

6. Quel est le dieu du yoga ? 🙏

Dans la mythologie hindoue, il existe 3 divinités majeures constituant ce qu’on appelle la trimurti :

  • Brahma, dieu de la création ;
  • Vishnou, dieu de la préservation ;
  • Shiva, dieu de la destruction.

Ce dernier est généralement désigné comme le dieu du yoga, considéré comme le premier yogi, possédant la connaissance suprême, qu’il aurait transmise au dieu-poisson, Matsyendra, devenu ensuite premier gourou des hommes.

Shiva est représenté à ce titre de multiples façons, comme la figure du danseur cosmique, Nataraj, ayant donné son nom à la posture du danseur Natarajasana.

Pour en savoir plus sur les histoires qui se cachent derrière les noms des postures de yoga et leurs liens avec les divinités, découvre notre programme sur les mythologies hindoues.

L’histoire du yoga moderne

7. Qu’est-ce que le yoga moderne ? 🤓

Le terme yoga moderne est utilisé par les chercheurs en histoire pour désigner les formes de yoga appairaissant à partir du milieu du XIXème siècle et du début du XXème siècle. Elle se développe conjointement par la volonté de certains maitres indiens d’exporter le yoga pour mieux le valoriser en Inde et d’Occidentaux qui découvrent les bienfaits de la pratique et veulent la faire connaitre. On date le début de l’histoire du yoga moderne du discours de Vivekananda au Parlement des religions, en 1893.

8. Qui a créé le yoga moderne ? 💡

Comme le démontre la richesse et la complexité de l’histoire du yoga, il n’existe pas qu’un seul courant ou forme de yoga moderne. Toutefois, on considère que le fondateur du yoga moderne qui constitue la majeure partie de notre pratique actuelle, est Krishnamacharya. Ce grand maitre yogi indien a eu pour élèves, le fondateur du yoga Iyengar et celui de l’ashtanga yoga. Ce sont eux qui ont considérablement contribué à diffuser une pratique moderne, plus posturale mais pas exempte de philosophie et de méditation, qui a donné naissance ensuite à de nombreux styles de yoga, comme le vinyasa.

9. Les différents styles de yoga moderne 🤩

Le yoga actuel s’est largement popularisé et diffusé dans le monde entier. La philosophie du yoga est plus ou moins présente au coeur de ses pratiques qui sont pour certaines axées sur des bienfaits du yoga bien précis (physiques, mentaux ou énergétiques par exemple).

Aujourd’hui il existe des types de yoga que l’on considère comme étant plus traditionnels. C’est le cas du Hatha, de l’Iyengar ou de l’Ashtanga. D’autres sont plus énergétiques comme le yoga kundalini ou le kriya yoga. Enfin d’autres sont une nouvelle forme de pratique du yoga purement physique et influencée par la culture du fitness (le power yoga est un exemple).

Pour aller plus loin dans la compréhension de ses origines complexes, mais aussi mettre en pratique sa philosophie sur ton tapis, on te donne rendez-vous dans notre programme sur l’histoire du yoga.

50% de réduction
Avec le code "POP50", ton premier mois est à 11,50€ au lieu de 23€
POP50
Fermer
50% de réduction
Avec le code "POP50", ton premier mois est à 11,50€ au lieu de 23€
POP50
Le studio Cams Yoga