Savasana ⚰️ La posture du cadavre

par | jeudi 3 Août 2023 | Asana Clinic, Yoga

Accueil > Blog yoga > Asana Clinic > Savasana ⚰️ La posture du cadavre
programme debutant - debut et fin de séance

Savasana (ou shavasana) est une posture de relaxation qui arrive généralement à la fin d’un cours de yoga. C’est probablement la posture la plus importante de la pratique, mais elle est souvent considérée comme une perte de temps. Ses apports sont nombreux et il est crucial, selon nous, de ne pas la zapper. C’est certain, l’immobilité et le lâcher-prise auxquels elle invite peuvent faire peur, surtout si l’on pratique dans un esprit performatif, piégé par les sirènes du “faire” et du “toujours plus”… À l’image d’une pâte qu’on laisse reposer pour que la magie opère entre les ingrédients, cette pose de yoga est indispensable à l’apaisement du corps et de l’esprit. Savasana, la posture du cadavre est une forme de relaxation consciente qui canalise et augmente tous les bienfaits de sa pratique du yoga, en apaisant le système nerveux. On t’en dit plus sur ses bienfaits et sa symbolique dans cet article.

🧘‍♀️ Quiz Yoga 🧘‍♀️

Quel est ton type de yoga ?

Découvre les styles de yoga qui sont faits pour toi avec ce quiz gratuit et rapide de 6 questions

⚰️ Qu’est-ce que Savasana (la posture du cadavre) ?

Signification de Savasana (la posture du cadavre)

Le terme sanskrit est la contraction de Shava et asana, qui veut littéralement dire la posture du cadavre ou du mort.

Cette signification de Savasana et l’imaginaire associé peut intriguer dans notre société occidentale. Pourtant, la symbolique de cette pose de yoga est forte. Cela fait d’abord référence à sa forme, allongé à plat sur le dos, les yeux clos, on ressemble effectivement à un corps inerte (donc potentiellement mort).

Mais Savasana porte aussi un sens plus subtil. La mort a une signification et importance dans les cultures hindoues très différentes de l’Occident. Dans les traditions védiques, fondées sur le principe de la réincarnation, la mort n’est que la fin d’un cycle permettant de renaitre à nouveau. D’ailleurs, dans la mythologie Hindoue, la mort est la fille du dieu de la création Brahma, la déesse “Mrytiu” qui nait de ses pores alors qu’il cherche une solution à l’immortalité des humains, menaçant l’équilibre de la Terre. La pratique du yoga était à l’origine un moyen de se libérer du cycle des réincarnations.

De façon plus actuelle, par l’immobilité et le lâcher prise que requiert la pose, les pratiquants de yoga sont invités à délaisser l’action, le mouvement, la volonté ou toute tentative de contrôle sur les choses. On devient un témoin éveillé, mais passif et immobile. En Savasana, il s’agit d’atteindre un état de conscience de soi au repos, abandonné au sol et à l’inaction.

Un excellent programme pour nos vies toujours plus remplies, non ? 😉

Comment faire Savasana (la posture du cadavre) ?

Allonge-toi sur le dos, écarte les pieds à une largeur plus grande que ton bassin, et détend les bras le long du corps, un peu plus écarté pour détendre les épaules, paumes de main dirigées vers le ciel, et ferme les yeux.

La posture de Savasana est généralement réalisée à la fin de la séance de yoga. Dans certaines écoles ou traditions, comme celle de Sivananda, cet asana est également proposé en début de cours et entre certaines poses. C’est une manière d’intégrer les bienfaits de la pratique progressivement, mais aussi d’apaiser le système nerveux.

comment-faire-shavasana-psoture-cadavre-yoga

✅ 3 points clés pour réaliser Savasana (la posture du cadavre)

Savasana est une posture de yoga qui parait très simple à exécuter. Pourtant, elle requiert de la subtilité pour trouver un état à mi-chemin entre éveil et sommeil. C’est d’ailleurs aussi ce que l’on cherche en yoga nidra, une sorte de Savasana bien plus long et profond…

1. Prendre le temps de s’installer dans son Savasana

Il s’agit de se sentir stable et confortable, comme pour tout autre asana !

Pour sentir toute ta colonne s’étirer dans le sol, tu peux placer tes mains sous la nuque, puis les faire glisser du bas vers le haut en rentrant légèrement le menton vers la poitrine et enfin reposer ta tête au sol.

🔝 Tu sentiras un meilleur étirement des cervicales.

Tu peux poser tes pieds à plat sur le sol, monter légèrement ton bassin et glisser tes mains sur le bas de ton dos pour allonger un peu plus tes lombaires dans le sol. Il est normal de sentir un petit creux dans le bas du dos.

💡 Si ton bas du dos tire dans ta posture de Savasana, tu peux garder les pieds à plat au sol ou placer un bolster/coussin sous tes genoux avant de relâcher les jambes.

Si ta tête part en arrière, place un coussin sous la nuque pour la garder dans le prolongement de la colonne vertébrale.

🥶 N’hésite pas à te couvrir d’une couverture pour plus de confort, car la température du corps aura tendance à baisser par la relaxation.

2. Se relâcher tout en restant attentif au corps et à la respiration

Une fois bien installé.e, tu pourras effectuer un scan corporel pour détendre chaque partie du corps dans le sol. Commence par tes orteils, puis en remontant ton attention jusqu’au sommet de la tête. La respiration est légère, fluide, libre, naturelle. Aucun effort physique n’est demandé dans cette posture de yoga. En revanche, le mental doit être présent : reste attentif, alerte et en éveil tout au long de la pose.

C’est une posture de relaxation dans laquelle on cherche à lâcher prise sur son corps, sa respiration et ses pensées. Mais toute la difficulté de la pose réside dans le fait de ne pas non plus s’endormir ! Il s’agit de se relâcher tout en gardant la conscience de ce qui est là.

3. Rester suffisamment longtemps dans son Savasana

Idéalement il faut compter au moins 5 minutes de Savasana après une petite séance de yoga. Tu peux aller jusqu’à 15 minutes si c’est possible, surtout après une pratique longue ou très dynamique de yoga.

🙅‍♀️ Les 3 erreurs à éviter dans Savasana (la posture du cadavre)

1. Ne pas faire Savasana ❌

La posture de Savasana est parfois considérée comme une perte de temps, on a tendance à la réduire au maximum à la fin de la séance, voire à la zapper complètement ! Pourtant, elle est essentielle à la bonne relaxation du corps et de l’esprit, notamment après les avoir mis à rude épreuve au fil des postures.

Plusieurs minutes de Savasana est ce qui permet de garder l’énergie que l’on a fait circuler en nous grâce à la pratique. C’est un moyen de se détendre, d’apaiser le système nerveux et de décupler les bienfaits du yoga !

👉 Alors ne saute pas ton Savasana, encore plus si tu as fait un cours de yoga dynamique !

2. S’endormir en Savasana 😴

On peut penser que Savasana c’est le moment de la sieste. Toute la difficulté de la posture réside dans cet équilibre subtil entre l’abandon et le lâcher prise du corps tout en gardant l’attention du mental.

👉 Reste présent à toi, dans un état de conscience au repos.

3. Ne pas se relâcher dans son Savasana 🤯

Il ne faut surtout pas garder le corps en tension.

Assure-toi de passer en revue chaque partie du corps en y envoyant des messages de détente. Tu peux te dire par exemple “Je détends mes bras, mes bras sont détendus…” et petit à petit, chaque partie du corps pourra réellement se relâcher et l’énergie circuler librement.

👉 N’oublie pas de détendre les traits du visage également 😉

comment-faire-shavasana-psoture-cadavre-yoga

👍 Quels sont les bienfaits de Savasana (la posture du cadavre) ?

Les bienfaits de Savasana sont avant tout de maximiser les bienfaits de ta pratique de yoga !

Au niveau physique, la posture permet :

  • la détente de tout le corps permettant l’élimination de la fatigue et la régénération,
  • la diminution de la tension artérielle,
  • l’activation du système nerveux parasympathique (celui qui gère le sommeil et la détente),
  • l’intégration des bienfaits des postures dans le corps.

Au niveau mental, elle apporte :

  • l’apaisement et la détente,
  • la réduction du stress, du risque d’insomnie et de dépression,
  • la présence à soi, ses sensations, ses émotions.

Enfin, c’est une pose de yoga qui active l’énergie (le Prana) créée par la pratique, car elle permet :

  • de débloquer les énergies subtiles stagnantes,
  • de faire circuler l’énergie à travers le corps, grâce au relâchement des muscles.

🚨 Quelles contre-indications à Savasana (la posture du cadavre) ?

Il peut y avoir des personnes pour qui la position ne convient pas malgré les adaptations. C’est par exemple le cas pour des personnes qui se sentent, pour de multiples raisons, trop vulnérables pour être allongées sur le dos. Cela peut être également inconfortable pour les femmes enceintes, à partir du 2e ou du 3e trimestre.

Dans ce cas, se coucher sur le côté de son choix avec un coussin entre les genoux est une excellente alternative pour pouvoir malgré tout profiter de tous les bienfaits de la posture.

Alors, es-tu prêt après cet article à savourer un peu plus ton Savasana ? Partage-nous ton avis sur cette posture du cadavre en commentaires ! Et si tu veux profiter de ton savasana, découvre nos pratiques de yoga sur le Studio Cam’s Yoga ou l’application.

 👩‍⚕️ Asana Clinic : Glossaire des postures yoga

🎁 50% de réduction sur le studio Cam's yoga
Avec le code "POP50", ton premier mois est à 11,50€ au lieu de 23€.
  • 7 jours d'essai gratuit
  • +600 cours et +20 programmes
  • Une communauté bienveillante
50% de réduction
Avec le code "POP50", ton premier mois est à 11,50€ au lieu de 23€.
  • 7 jours d'essai gratui
  • +600 cours et + 20 programmes
  • Une communauté bienveillante