Stress et Grossesse : Nos astuces pour se relaxer

par | lundi 20 Nov 2023 | Yoga prénatal

Accueil > Blog yoga > Yoga prénatal > Stress et Grossesse : Nos astuces pour se relaxer
Stress et grossesse ne font généralement pas très bon ménage. Mais cette période charrie son lot de moments plus ou moins difficiles à vivre pour la future maman, avec de nombreux chamboulements, physiques, émotionnels, hormonaux. Et tout cela peut augmenter le stress ! Alors quels sont réellement les liens entre grossesse et stress ? Quels sont les effets du stress pendant la grossesse ? Et comment s’apaiser pour profiter au mieux de ces instants si précieux dans l’attente de bébé, pour une grossesse sans stress ?

🕵️‍♀️ Quelles sont les causes du stress pendant la grossesse ?

Les hormones

La grossesse est une période remplie de bouleversements et d’émotions très contradictoires pour la future maman. En début de grossesse, une femme enceinte subit une augmentation de l’hormone de la gestation, la progestérone. Elle contribue à modifier la muqueuse utérine pour qu’elle soit apte à accueillir un futur bébé et contribue ainsi au bon développement de l’embryon. Mais cette hormone est souvent aussi la grande responsable des variations de l’humeur et d’état de somnolence ou de fatigue que connait en début de grossesse la future mère.

Le premier trimestre

La période du premier trimestre est également particulièrement stressante pour les femmes qui ont généralement des craintes à annoncer leur grossesse. Cela est notamment dû au taux élevé de grossesse arrêtée durant les 3 premiers mois. En effet, ce qu’on appelle aussi des fausses couches précoces sont fréquentes à cette période, de l’ordre de 15 à 20 % des grossesses.

Un véritable tabou existe autour de cette période du premier trimestre. Comme l’explique Judith Aquien dans son livre Trois mois sous silence, pour “85 % des femmes, les trois premiers mois de la grossesse sont, par certains aspects, un enfer tant physique que psychologique : nausées, vomissements, fatigue extrême, état dépressif, peur de la fausse couche et, dans près de 20% des cas, fausse couche réelle…”

Les maux de grossesse et autres facteurs

Au-delà de l’attente de passer le premier trimestre de la grossesse, parfois difficile à vivre, d’autres facteurs peuvent causer du stress lorsqu’on est enceinte :

  • les effets secondaires de la grossesse qui peuvent être difficiles (nausées, fatigue, douleurs de dos et ligamentaires) ;
  • les nombreux examens de suivi médical ;
  • la crainte de complications pour bébé ;
  • l’anxiété liée au grand chamboulement que peut représenter l’arrivée d’un enfant et la vie de parents ;
  • les changements hormonaux et physiques importants au fil de chaque trimestre de grossesse.

femme qui pratique le pilates

Stress et grossesse, quels effets ?

Le stress est-il mauvais pour la grossesse ?

Il est important de se rappeler que le stress en tant que tel n’est pas nocif. Il est d’ailleurs nécessaire au fonctionnement normal du corps humain. Le stress, tout comme la colère ou la peur, est une réponse humaine naturelle qui nous incite à relever des défis et à faire face aux menaces auxquels on est confronté dans la vie.

Ressentir du stress ou de l’anxiété durant sa grossesse est donc tout à fait normal, particulièrement en début de grossesse ou à l’approche de l’accouchement. Ce qui peut devenir nocif en termes de stress maternel, c’est lorsqu’il devient chronique. La façon dont on réagit face au stress peut également considérablement affecter son bien-être.

De nombreuses études ont démontré les effets d’un stress chronique pour la santé du bébé comme pour celle de la future mère.

Comment le stress agit sur le fœtus ?

Un stress trop aigu ou trop récurrent pendant la grossesse comporte des risques, notamment sur le bon développement du bébé. Grossesse et stress aggravé peuvent créer un risque d’accouchement prématuré ou de fausse couche (comme le détaille cet article). Le stress pendant la grossesse peut aussi affecter le bon développement de l’enfant.

Mais ces risques sont évidemment liés à un niveau de stress physique et psychique très élevé.

Est-ce que le stress est dangereux pour une femme enceinte ?

Par ailleurs, le stress durant la grossesse peut aussi apporter son lot d’inconvénients pour la future maman :

  • des douleurs au ventre,
  • un système immunitaire affaibli,
  • de l’hypertension,
  • des troubles du sommeil, musculaires ou de l’attention,
  • de la fatigue.

Cela s’ajoute aux autres maux de grossesse tels que la rétention d’eau, les tensions ligamentaires ou les douleurs de dos. Même dans le cas d’un stress modéré, il y a plusieurs manières d’apaiser son anxiété et ses effets durant cette période remplie de bouleversements et prendre ainsi soin de sa santé.

femme qui fait du pilates glute bridge

Comment gérer le stress pendant la grossesse ?

La gestion du stress enceinte

Il ne s’agit pas de vivre une grossesse sans stress aucun et de devenir complètement zen. Être enceinte ne signifie pas qu’il faille devenir imperméable aux émotions fortes de la vie quotidienne, comme la colère ou la peur. Les variations d’humeur et l’irritabilité sont parfaitement normales dans cette étape de vie exceptionnelle pour la future mère !

Il s’agit plutôt de prendre soin de soi pour que les différents bouleversements de la grossesse ne transforment pas ce qui devrait être une parenthèse heureuse en angoisse permanente ! Voici nos 3 conseils pour apaiser son stress pendant la grossesse.

1. Bien s’entourer

Être enceinte est une parenthèse unique dans sa vie de femme. Il est important de pouvoir la vivre entourée de personnes proches (conjoint, amis, famille), et de professionnels de santé (sage-femme, médecin, psychologue, etc.) avec qui on se sent en confiance. Il s’agit de pouvoir trouver du soutien, de pouvoir confier ses moments de doute et d’insécurité, très courants lorsqu’on s’apprête à devenir parents.

Pouvoir compter sur l’écoute de personnes en dehors de tout jugement est primordial pour pouvoir s’autoriser à exprimer son anxiété. Et verbaliser est déjà une première étape dans la gestion du stress.

À l’inverse, ne vous laissez pas envahir de conseils non sollicités qui pourraient créer de la culpabilité.

2. Pratiquer le yoga prénatal

Le Yoga prénatal est un style de yoga doux adapté aux femmes enceintes. On y pratique des postures de yoga adaptées au besoin de la future mère selon l’évolution de sa grossesse à chaque trimestre. On peut également pratiquer des méditations composées d’exercices de respiration et de visualisation.

Pratiquer le yoga prénatal aide à maintenir une activité physique douce et adaptée, tout en diminuant les désagréments physiques et émotionnels liés à la grossesse. Par le travail de la respiration et la préparation du corps à l’accouchement, on réduit le stress. Le yoga prénatal permet par ailleurs de s’apaiser en créant une connexion avec son futur bébé.

Bernadette de Gasquet, médecin et professeure de yoga reconnue mondialement, a créé une méthode de yoga adapté aux femmes enceintes avec plusieurs objectifs :

  • relâcher la pression sur le périnée pour apprendre à s’en servir correctement, à le protéger et à le muscler,
  • pratiquer la respiration abdominale et diaphragmatique pour mieux soutenir ses organes et son bébé,
  • créer de l’espace dans la colonne vertébrale pour réduire le mal de dos, souvent fréquent à cause du poids du ventre,
  • préparer le corps à l’accouchement, par la pratique des postures, le travail du périnée, les exercices de respiration et la gestion du stress.

3. Prendre soin de soi pour se préparer à son rôle de mère

La responsabilité d’un bébé à naitre peut être une source de stress supplémentaire. Alors autant profiter qu’il soit encore bien au chaud pour prendre soin de soi, se reposer, anticiper l’aide dont on aura besoin après l’accouchement. Il s’agit de s’apaiser pour se préparer au mieux à ce grand changement de vie que signifie devenir parents. Tu peux ainsi prendre du temps pour toi, nager, marcher, te faire masser, particulièrement pendant la période de ton congé maternité. Le repos durant cette période peut considérablement affecter l’état dans lequel tu seras en post-partum.

Si tu souhaites toi aussi réduire ton stress pendant la grossesse, découvre notre tout nouveau programme de yoga prénatal, avec des pratiques adaptées à chaque trimestre. Découvre une manière de prendre soin de toi, te reconnecter à ton corps qui change et a ton futur bébé pour accueillir la naissance et la maternité avec le moins de stress possible !